03. Okt 2019

SIG s’est engagée à réaliser des mesures compensatoires pour la construction de Genilac. Chaque arbre coupé pour un chantier sera replanté par une espèce indigène. ©Photo: Magaly Girardin

Genilac: SIG construit le plus grand réseau thermique écologique jamais bâti à Genève

(ee-news.ch) SIG construit Genilac, le plus grand réseau thermique écologique jamais bâti à Genève. Cette infrastructure fonctionne avec l’eau du lac Léman et de l’électricité 100% renouvelable. D’ici 2035, Genilac offrira la possibilité de réduire les émissions de CO2 de 70'000 tonnes par an dans le canton de Genève, soit l’équivalent des émissions annuelles de 7'000 Genevoises. (Text auf Deutsch >>)


En coordination avec l’Etat, SIG investit pour réaliser des infrastructures qui seront la colonne vertébrale d’un réseau thermique écologique et un atout majeur de la transition énergétique. Genilac est un moyen écologique pour remplacer les climatiseurs ainsi que les chaudières à mazout et à gaz. SIG réalise ce réseau souterrain d’une longueur de 30 km, qui s’étendra du centre de Genève jusqu’au quartier de l’Etang à Meyrin, en passant par l’aéroport, Vernier, Grand-Saconnex, Bellevue et Pregny-Chambésy. Sur la rive gauche, ce réseau s’étendra jusqu’au quartier du PAV (Praille Acacias Vernets) et aux HUG. Les travaux s’échelonneront jusqu’en 2035. Le coût de la construction de Genilac est estimé à 800 millions de francs.

L’eau du lac Léman pour la production de froid
L’eau est captée dans le lac Léman à 45 mètres de profondeur, à une température moyenne d’environ 7 degrés. Elle est ensuite acheminée jusqu’à une station de pompage, passe par un échangeur, puis est transportée dans des conduites souterraines jusqu’aux bâtiments raccordés. Ce système ingénieux permet de remplacer les climatiseurs tout en réduisant la consommation électrique de 80% sur la production de froid. Ce réseau hydrothermal peut également être utilisé pour chauffer les bâtiments raccordés. Il faut alors installer une pompe à chaleur et ainsi supprimer les chaudières existantes fonctionnant aux énergies fossiles. A l’horizon 2035, Genilac permettra de diminuer les émissions de CO2 de 70'000 tonnes par an. Le Canton de Genève s’est fixé pour objectif de baisser la consommation thermique fossile par habitant de 39 % d'ici 2023, notamment grâce à Genilac et la géothermie.

Les travaux d’extension de Genilac ont commencé en 2015
Genilac est l’extension d’un premier réseau hydrothermal appelé GLN, Genève-Lac-Nations, mis en service il y a 10 ans. Ce dernier rafraichit notamment l’ONU, le CICR, le HCR, le Centre International de Conférence de Genève (CICG) et le Campus Biotech. Les travaux d’extension de Genilac ont commencé en 2015 au centre-ville. Huit bâtiments sont déjà raccordés, dont celui de Bucherer. En un an, la maison d’horlogerie et joaillerie a réduit sa consommation d’électricité de 24’000 kWh pour le rafraichissement du bâtiment et a évité le rejet d’environ 22 tonnes de CO2 émis par le chauffage. « Nous prêtons une grande attention à l’utilisation d’énergie propre, renouvelable et locale. Cette démarche s’intègre dans la politique respectueuse de l’environnement de notre entreprise, » explique Adrienne Ody Werner, Responsable de la communication de Bucherer.

La station de pompage du Vengeron
Afin d’alimenter ce réseau de conduites souterraines, SIG est en train de construire une nouvelle station de pompage au Vengeron. Elle sera construite en sous-sol afin d’être intégrée dans l’environnement. D’une profondeur de 17 mètres, soit l’équivalent de 7 étages en sous-sol, elle hébergera des conduites de près de 2 mètres de diamètre. Cette station de pompage abritera des pompes d’aspiration, des filtres et des échangeurs. Des travaux lacustres seront effectués pour poser des crépines, c’est-à-dire des filtres sphériques à 45 mètres au fond du lac Léman. Les travaux ont débuté en février 2019 et s’achèveront en 2022. SIG investit près de 100 millions de francs dans cette station de pompage.

SIG s’est engagée à réaliser des mesures compensatoires pour la construction de Genilac. Chaque arbre coupé pour un chantier sera replanté par une espèce indigène. De plus, une île aux oiseaux et une roselière de 1'500 m2 sont en cours de construction au bord du lac Léman.

Texte : ee-news.ch, source : SIG

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Job-Plattform

Suchen Sie einen Mitarbeitenden 
oder eine Stelle? 
Bei uns sind Sie richtig!

Hier geht's weiter >>

Aktuelle Jobs

Projektleiter Solar Nordwestschweiz 100% (m/w)

Bauen Sie mit an der EnergiezukunftDie AGROLA AG ist eine Tochtergesellschaft der fenaco Genossenschaft und ein führender Energieanbieter in der Schweiz. Das umfangreiche Angebotsportfo...

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Follow us

In order to provide the best quality for you, our system uses "cookies", which are stored on your device. Cookies are necessary to identify what information (job advertisement, questionnaire, etc) you have already seen. IP address is used for the same purposes as described above.

When creating a profile, applying to the newsletter, job subscriptions and etc, you agree that the data, which you have entered, will be stored and processed in the system in order to provide services, which you have applied for.

We do NOT sell your personal data to any 3rd party services.

You must be 18 or older years old to use our services. If you are underage, you must have a permission to use our services from your parent or guardian. It is necessary in order to store and process your data.

By continuing to use our services, you agree with the these terms. You can withdraw your agreement at any time, by deleting cookies from your device and by sending request for deleting your data to the administrator.

Close