Le nombre d'appareils a certes progressé de 36.1% par rapport à 2002 mais leur consommation d'électricité a reculé de 11.8% par rapport à 2002. Image : OFEN

La consommation par appareil calculée spécifiquement pour tous les appareils : pour l'électronique, elle est passée de 125.9 kWh à 51.8 kWh. Image : OFEN

La consommation par appareil calculée spécifiquement pour tous les appareils: pour le gros électroménager, elle a reculé de 386 kWh en 2002 à 292 kWh en 2018. Image : OFEN

OFEN : Amélioration sensible de l’efficacité énergétique des appareils électriques

(OFEN) La consommation totale d’énergie des appareils a baissé de 11.8% de 2002 à 2018. Le nombre d'appareils a certes progressé de 36.1% par rapport à 2002 (34.85 millions d'appareils), mais leur consommation d'électricité a reculé de 914 millions de kWh (-11.8%) par rapport à 2002 (7720 millions de kWh). (Text auf Deutsch >>)


En 2018, la Suisse comptait 47.44 millions d'appareils électroménagers, informatiques, de bureautique ou d'électronique de loisirs, dont la consommation d'électricité totale s'est élevée à 6806 millions de kWh (12% de la consommation totale d'électricité en Suisse).

Grâce à des avancées technologiques majeures, les gains d'efficacité énergétique dans le domaine de l'informatique, de la bureautique et de l'électronique de loisirs représentent 52.9% depuis l'an 2000, soit plus du double de ceux enregistrés dans le gros électroménager (26% depuis 2002). Preuve en est la consommation par appareil calculée spécifiquement pour tous les appareils: pour le gros électroménager, elle a reculé de 386 kWh en 2002 à 292 kWh en 2018 tandis que dans l'électronique, elle est passée de 125.9 kWh à 51.8 kWh.

Gros appareils électroménagers (de 2002 à 2018)

  • En 2018, environ 18.1 millions de gros appareils électroménagers étaient utilisés en Suisse, soit 33.3% de plus qu'en 2002 (13.6 millions). Pendant la même période, leur consommation d'énergie n'a toutefois progressé que de 0,8%, passant de 5242 à 5283 millions de kWh.
  • On note depuis 2002 une amélioration sensible de l'efficacité énergétique dans toutes les catégories d'appareils.
  • Entre 2002 et 2018, on enregistre un gain d'efficacité énergétique de 26% pour les gros appareils électroménagers. Si le parc actuel des appareils électroménagers avait la même efficacité énergétique qu'en 2002, il consommerait 1844 millions de kWh de plus.
  • Les plus grands consommateurs d'électricité dans la catégorie du gros électroménager sont les cuisinières/fours électriques (1409 millions de kWh), les réfrigérateurs (1062 millions de kWh) ainsi que les sèche-linge (867 millions de kWh).
  • L'analyse montre que la tendance des dernières années se poursuit, et que l'influence de l'étiquette-énergie lors de l'achat d'un appareil de gros électroménager est en recul. Ainsi, en 2018, les ventes de réfrigérateurs de la catégorie A+++ ont reculé (58 0000 pièces) par rapport à 2017 (59 500 pièces). En ce qui concerne les appareils de réfrigération, les ventes dans la meilleure catégorie stagnent depuis trois ans. Il en va de même des lave-vaisselle. La raison en est probablement que les différences d'efficacité énergétique entre les appareils des catégories A (A/A+/A++/A+++) ont un coût jugé trop élevé pour un réfrigérateur.
  • À partir de mars 2021, de nouvelles étiquettes-énergie seront introduites dans l'UE. Les nouvelles étiquettes pour les réfrigérateurs, les lave-linge, les sèche-linge et les écrans (téléviseurs, moniteurs) indiqueront uniquement les catégories A à G, comme c'était le cas initialement, sans les suppléments «+». En Suisse, il est également prévu que les nouvelles étiquettes-énergie entrent en vigueur en mars 2021.

Équipements informatiques, de bureau ou d'électronique de loisirs (chiffres de 2000 à 2018)

  • En 2018, en Suisse, environ 29,4 millions d'équipements informatiques, de bureau ou d'électronique de loisirs ont été utilisés, soit 46.1% de plus qu'en 2000 (20,1 millions). Malgré les performances supérieures et une plus longue durée d'utilisation, leur consommation d'énergie a reculé dans le même temps de 39.8%, passant de 2530 à 1522 millions de kWh.
  • Grâce aux gains d'efficacité énergétique réalisés, la consommation d'énergie des équipements informatiques, de bureau ou d'électronique de loisirs en 2018 était de 1707 millions de kWh (soit 52.9%) inférieure aux projections réalisées sur la consommation des appareils en fonction de leur efficacité énergétique en l'an 2000.
  • Le fort recul au niveau de la consommation s'explique par les avancées technologiques, mais aussi par les programmes d'encouragement en faveur des appareils efficaces énergétiquement (label Energy Star, initiatives concernant le mode veille, nouvelles technologies, etc.) et les exigences minimales concernant la consommation en mode veille.
  • La plus forte progression dans les différents parcs d'appareils depuis les années 2000 est celle des ordinateurs portables (+4.2 millions d'appareils), des tablettes (+3.8 millions d'appareils) et de décodeurs TV (+2.9 millions d'appareils).
  • Ces deux dernières années, les chiffres de ventes de tous les appareils étaient en recul. En 2018, par exemple, les ventes de téléviseurs ont baissé de 6.5%, celles de tablettes de 6.4% et celles d'ordinateurs fixes de 7.2%.
  • Dans le cas des téléviseurs en particulier, l'étiquette-énergie ne joue plus un rôle aussi déterminant que par le passé dans la décision d'achat. Depuis 2014, la proportions d'appareils A+ et A++ est en recul. En 2018, ils ne représentaient plus que 24% des ventes (contre 55% en 2014). Le nombre d'appareils de la catégorie A vendus a progressé de 30% à 59% pendant la même période. La raison en est probablement le nombre croissant de téléviseurs équipés d'une image de haute définition, qui, à surface égale, consomment davantage d'énergie car ils disposent de fonctions supplémentaires.

> Fiche d'information sur la consommation des appareils électriques en 2018 >>

> Analyse de l'efficacité énergétique des appareils électroménagers vendus en Suisse, chiffres annuels 2018 (en allemand) >>

Texte : Office fédéral de l'énergie

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert