Si nous développons intelligemment les énergies solaire et éolienne , nous pouvons à la fois réduire nos importations d’électricité et diminuer le besoin d’investir dans les capacités de stockage. Image: D. Knuchel

Congrès national de l’énergie éolienne: 1 franc investi dans l’énergie éolienne permet d’économiser 5 francs dans des technologies de stockage!

(Suisse Eole) «Un franc que nous investissons dans l’énergie éolienne nous permet d’économiser cinq francs d’investissements dans les technologies de stockage», a expliqué Lionel Perret, directeur de Suisse Eole, l’association pour la promotion de l’énergie éolienne en Suisse, lors du Congrès national de l’énergie éolienne à Berne le 18 septembre 2020. En effet, le principal atout de l’énergie éolienne est sa production élevée d’électricité en hiver, ce qui a un effet direct sur les besoins de stockage saisonnier. (Text auf Deutsch >>)


« Si nous développons intelligemment les énergies solaire et éolienne afin qu’elles complètent de manière optimale l’hydroélectricité, nous pouvons à la fois réduire nos importations d’électricité et diminuer le besoin d’investir dans les capacités de stockage», a expliqué Lionel Perret aux quelques 150 participants du Congrès national de l’énergie éolienne à l’Hôtel de ville de Berne sur la base du Plan éolien pour le climat – La solution énergétique hivernale.

20 % d’énergie éolienne en hiver
L’ElCom demande un objectif d’expansion juridiquement contraignant pour une capacité de production d’au moins 5 térawattheures (TWh), a informé Björn Rothe, réseaux & Europe, d’ElCom. Le Plan éolien pour le climat montre que l’énergie éolienne peut fournir 6 TWh d’électricité en hiver, précisément au moment où l’énergie solaire et l’énergie hydroélectrique produisent moins, mais où la demande est la plus forte en raison du chauffage et de l’éclairage. Les technologies se complètent idéalement, de sorte qu’un approvisionnement à 100 % en énergie renouvelable en provenance de la région est totalement réaliste. Si environ 1000 éoliennes étaient en service en Suisse, la part de l’énergie éolienne dans l’approvisionnement en électricité en hiver serait de 20 %.

100 % d’énergies renouvelables d’ici 2030
On a également entendu que l’expansion de l’énergie éolienne en Autriche est bien avancée et a déjà dépassé les objectifs de la Suisse pour 2050: dans notre pays voisin, plus de 1300 éoliennes produisent aujourd’hui 13 % des besoins en électricité. En Suisse, à partir d’octobre – après la mise en service du nouveau parc éolien du Gothard – il y aura 42 éoliennes qui, ensemble, produiront moins de 0,3 % de nos besoins en électricité. Et l’Autriche s'est fixé des objectifs encore plus ambitieux: «D’ici 2030, nous produirons de l’électricité exclusivement à partir d’énergies renouvelables, dont environ 26 % d’énergie éolienne», explique Matthäus Witek, du développeur autrichien d’énergie éolienne Eco Wind.

Deux projets citoyens d’énergie éolienne
«Le travail au sein de la CEATE est à la fois exigeant et passionnant. L’expertise des membres dans le domaine des énergies renouvelables est impressionnante et les discussions se font à un très haut niveau», a déclaré Priska Wismer-Felder, nouvelle vice-présidente de Suisse Eole et membre des Commissions de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil national (CEATE-N). Avec son mari, elle est l’initiatrice du projet citoyen du parc éolien de Stierenberg avec trois éoliennes prévues à Rickenbach, Lucerne, auxquelles les citoyens peuvent participer. Gérard Magnin, président de Jurascic, a permis de jeter un œil sur le Jura français, de l’autre côté de la frontière. Après le premier parc éolien citoyen, la coopérative d’énergies renouvelables citoyennes a déjà d’autres projets en cours de développement.

77 % des recours négatifs viennent d’autres cantons
Rolf Wüstenhagen, directeur de l’Institut d’économie et d’écologie de la HSG, a analysé les recours contre le parc éolien de Honegg-Oberfeld: «77 % des prises de positions négatifs proviennent d’opposants extérieurs au canton». Selon lui, «la diffusion dynamique de la désinformation représente un défi pour la prise de décision démocratique». Sarah Barber, responsable du programme d’énergie éolienne à la Haute école spécialisée de la Suisse orientale, a expliqué le rapport entre taille et production des nouvelles éoliens, en prenant comme exemple le développement du parc éolien de Juvent au Mont Crosin.

Potentiel et technologie disponibles
Les participants du Congrès de l’énergie éolienne sont unanimes: avec l’énergie solaire et hydraulique, l’énergie éolienne joue un rôle essentiel dans l’approvisionnement de la Suisse en énergies renouvelables. Le potentiel et la technologie sont disponibles. «Mais malheureusement, plus de 122 éoliennes sont bloquées par un processus d’autorisation sans fin. Si une seule opposition est maintenue, le processus n’a encore jamais permis de réaliser la moindre éolienne », a conclu Lionel Perret. A elles seules, ces installations auraient permis de dépasser largement les objectifs de la stratégie énergétique pour 2020.

Texte: Suisse Eole

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert