La géothermie de moyenne profondeur (500 à 3000 m) n’est pas encore exploitée dans le canton d’Uri. Cela pourrait changer. Le gouvernement uranais répond favorablement à la demande d’une recommandation parlementaire. ©Photo : Géothermie Suisse

Canton d’Uri : Le potentiel de la géothermie de moyenne profondeur pour Uri pourrait être étudié

(CP) La géothermie a encore du potentiel dans le canton d’Uri. C’est la conviction de Raphael Walker (Verts, Altdorf) et du second signataire Ruedy Zgraggen (PDC, Attinghausen). Dans une recommandation parlementaire, les deux députés ont demandé au Conseil d’Etat, en septembre 2019 déjà, de faire évaluer le potentiel de la géothermie de moyenne profondeur au moyen d’une étude. Le canton d’Uri fait partie, avec Glaris et les deux Appenzell, des seuls cantons à ne pas avoir évalué le potentiel de la géothermie, écrivent les deux députés. (Text auf Deutsch >>)


Près d’un an et demi après le dépôt de leur intervention, les conseillers régionaux obtiennent désormais gain de cause auprès du Conseil d’Etat uranais. La géothermie peu profonde, sous forme de sondes géothermiques et d’exploitation des eaux souterraines, est soutenue depuis le lancement du programme de promotion de l’énergie du canton d’Uri en 2000. Avec succès : jusqu’à présent, environ 800 autorisations de forage ont été accordées, «ce qui constitue une contribution importante à l’utilisation de la chaleur ambiante».

Il est indispensable de développer l’utilisation de la chaleur ambiante
En revanche, la géothermie de moyenne profondeur n’est pas encore exploitée dans le canton d’Uri, à l’exception de l’utilisation de l’eau des tunnels à Erstfeld ou Realp. Pour répondre aux défis de la politique climatique et énergétique, le Conseil d’Etat estime qu’il est indispensable de continuer à développer l’utilisation de la chaleur ambiante», peut-on lire dans la réponse. La géothermie de moyenne profondeur pourrait apporter une contribution non négligeable à cet égard – pour autant qu’il existe un potentiel exploitable avec une rentabilité correspondante.

La nouvelle stratégie énergétique du canton sera disponible d’ici fin 2022
Actuellement, les travaux relatifs à l’élaboration de la nouvelle stratégie énergétique globale du canton sont en cours, l’objectif étant de la soumettre au Parlement pour information d’ici fin 2022. «L’utilisation accrue de la géothermie joue également un rôle dans ce contexte», écrit le Conseil d’Etat dans sa réponse. La recommandation parlementaire relative à l’élaboration d’une étude de potentiel pour l’exploitation de la géothermie à moyenne profondeur sera intégrée dans ce cadre, ajoute-t-il. Le Conseil d’Etat recommande donc au Parlement, lors de sa session du 30 mars, de transmettre la recommandation parlementaire.

Texte : Géothermie Suisse, source : Luzerner Zeitung

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert