L’Écomobiliste évalue plus de 500 modèles de voitures de tourisme toutes motorisations confondues. L’évaluation tient compte des émissions de CO2, du bruit et, pour les voitures avec moteur à combustion, des polluants atmosphériques. Image : ATE

Écomobiliste 2021 : Modèles électriques et à gaz en tête - hybrides rechargeables avec des émissions biaisées

(CP) L’Écomobiliste de l’ATE évalue les nouveaux modèles de voitures en fonction de leur impact sur l’environnement et établit le classement de ceux qui lui causent le moins de nuisances. Les gagnants de l’édition 2021 sont des modèles électriques et à gaz. (Text auf Deutsch >>)


Dans la catégorie des voitures électriques, la berline Hyundai Ioniq et la citadine BMW i3 se partagent la première place. Leurs émissions indirectes de CO2 liées à la conduite sont très basses - entre 10 et 12 grammes par kilomètre – et leurs batteries sont dimensionnées de façon à préserver au maximum l’environnement. Les nouveaux modèles électriques récemment arrivés sur le marché sont surtout des grosses voitures à la consommation élevée et ne se classent pas parmi les 10 meilleurs, hormis le SUV Mazda MX-30 et la petite citadine Renault Twingo Electric.

Motorisation à gaz : large choix de modèles
Chez les voitures à moteur à combustion, seuls des modèles à gaz se hissent parmi les 10 meilleurs et émettent moins ou tout juste 100 grammes de CO2 par kilomètre. La palme revient au break Skoda Octavia G TEC, qui a vu ses émissions sonores se réduire fortement. La petite voiture VW Polo TGI et le SUV Seat Arona TGI le talonnent à la 2ème place. Il existe donc un large choix de types de voitures relativement peu nuisibles à l’environnement. Ces modèles, tout comme les électriques, sont particulièrement respectueux du climat et de la nature s’ils sont alimentés par du biogaz ou de l’éco-courant.

Rouler à l’hydrogène devient possible
Toyota a développé une nouvelle génération de son modèle à hydrogène, la Toyota New Mirai. Son prix a fortement baissé et est équivalent à un modèle électrique de même catégorie. En même temps, le nombre de stations à hydrogène se développe en Suisse.

Hybrides rechargeables : émissions biaisées
L’Écomobiliste a renoncé à proposer un classement des meilleurs hybrides rechargeables, en raison du biais trop important qui existe entre leurs émissions officielles de CO2 et celles qui sont produites dans la réalité. Des études menées par Transport & Environment (T&E), l’ICCT et l’institut Fraunhofer ont en effet révélé que les hybrides rechargeables émettent jusqu’à huit fois plus de CO2 sur la route que les valeurs officielles.

Plus de 500 modèles de voitures de tourisme toutes motorisations confondues
L’Écomobiliste de l’ATE Association transports et environnement évalue plus de 500 modèles de voitures de tourisme toutes motorisations confondues. L’évaluation tient compte des émissions de CO2, du bruit et, pour les voitures avec moteur à combustion, des polluants atmosphériques. Chez les modèles électriques, les dommages environnementaux dus à la fabrication des batteries sont également pris en considération.

La revue Écomobiliste 2021 est disponible sous www.ecomobiliste.ch.

Texte : ATE Association transports et environnement

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert