L'étude de l'Alliance climatique quantifie le risque financier lié au climat pour toutes les institutions de prévoyance - caisses de pension, assurances avec prévoyance professionnelle, caisse de compensation AVS et Suva.

Allianz climatique : Caisses de pension face au crash de l’économie fossile - le changement climatique menace de faire chuter les rentes jusqu'à 32 %

(CP) La grande majorité des caisses de pension suisses investissent dans des entreprises à forte intensité de CO2. Ce faisant, elles mettent en danger les rentes de la génération active. Une nouvelle étude de l'Alliance climatique montre que les rentes des caisses de pension possédant une forte proportion d’actions et d’obligations sujettes au risque climatique pourraient s'effondrer jusqu'à 32% d'ici 15 ans. (Texte auf Deutsch >>)


Les caisses de pension prennent des risques financiers importants lorsqu'elles investissent l'argent de leurs assurés dans des entreprises dont les activités ne sont pas durables. Les événements climatiques extrêmes tels que les ouragans, les inondations et les sécheresses pourraient détruire de très gros actifs à l'avenir. De plus, si le climat tourne à la catastrophe, les gouvernements seront obligés d'introduire des réglementations drastiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (de la même manière que pour la pandémie de Covid, où des mesures d'urgence ont été soudainement imposées). Par conséquent, les investissements dans les entreprises à forte intensité de CO2 pourraient perdre brusquement de la valeur.

Pour la première fois en Suisse, une étude de l'Alliance climatique quantifie le risque financier lié au climat pour toutes les institutions de prévoyance - caisses de pension, assurances avec prévoyance professionnelle, caisse de compensation AVS et Suva.

Diminution de 10 % en 15 ans
Selon cette étude, les actifs investis dans la prévoyance vieillesse par les caisses de pension présentant un type d‘investissement moyen pourraient - uniquement à cause du climat - diminuer de 10 % en 15 ans. Pour les caisses investissant massivement dans les actions et les obligations à haut risque climatique, la perte de valeur s'élèverait à 18 % : un véritable effondrement. Dans l’hypothèse que les rentes courantes soient maintenues, les personnes actuellement de moins de 50 ans recevraient à leur retraite (à partir de 2035) entre 18 et 32 % de moins que prévu. Si les gestionnaires de la prévoyance veulent pouvoir remplir leur devoir fiduciaire de diligence, ils doivent intégrer les risques climatiques. Dans le cas contraire, ils pourraient même dans certaines circonstances subir des accusations pénales.

Contribution au risque climatique
Cependant, les caisses de pension disposent d'une issue : si elles modifient leur stratégie d'investissement et favorisent les entreprises durables, elles contribueront à atténuer le risque climatique pour l'humanité. «Les pionniers de la durabilité parmi les institutions de prévoyance maîtrisent le risque financier lié au climat et obtiennent aujourd'hui déjà de meilleurs rendements qu'avec les investissements conventionnels», note Sandro Leuenberger. Il est l'auteur de l'étude et responsable du thème de la place financière à l' Alliance climatique.

Seuls 7 % s’alignent à l'accord de Paris sur le climat
Pourtant, 93 % du capital de retraite en Suisse est encore investi par des institutions qui ignorent largement les risques climatiques. Seuls 7 % du volume d'investissement proviennent de caisses de pension qui alignent leurs objectifs sur l'accord de Paris sur le climat, comme l'a révélé l'Alliance climatique dans un rating en novembre 2020.

Approche scientifiquement reconnue
L'étude de l'Alliance climatique s'appuie sur la meilleure approche scientifiquement reconnue, soit celle du G20 des principales nations industrialisées du monde. Pour cette étude, l'Alliance climatique a travaillé avec les données de l'entreprise Carbon Delta, une société de technologie financière suisse faisant partie du groupe international renommé MSCI ESG Research. L'approche de l'Alliance climatique tient compte du fait que l'économie mondiale dépend de l’entier des chaînes de valeur. Allianz climatique : Elle considère donc dans son étude les émissions de gaz à effet de serre émises par les entreprises à tous les stades de la chaîne de valeur.

Rapport : Caisses de pension face au crash de l’économie fossile - Le changement climatique menace de faire chuter les rentes jusqu'à 32% >>

Texte : Alliance climatique

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren