La perte nette de 592 millions dévoilée fin août par l'énergéticien lausannois a coûté cher à Romande Energie, qui détient près de 30% d'EOS, qui possède à son tour un tiers d'Alpiq. Image : Romande Energie

Romande Energie : Torpillée par un effet comptable chez Alpiq

(SDA/ATS) Romande Energie a bouclé la première moitié de 2022 sur un déficit de 46.1 millions de francs, à comparer avec un bénéfice net de 44.6 millions un an plus tôt, attribué à un colossal effet comptable sur son importante participation indirecte dans Alpiq. L'énergéticien morgien revendique néanmoins une performance opérationnelle honorable, compte tenu de conditions exigeantes. (Text auf Deutsch >>)


La perte nette de 592 millions dévoilée fin août par l'énergéticien lausannois a coûté cher à Romande Energie, qui détient près de 30% d'EOS, qui possède à son tour un tiers d'Alpiq. Apuré de ce fardeau, la firme morgienne aurait dégagé un bénéfice de quelque 23 millions.

"L'asymétrie comptable chez Alpiq correspond au scénario du pire, selon lequel les nouvelles installations ne pourraient aucunement satisfaire des contrats d'approvisionnement déjà passés pour les deux ou trois prochaines années", explique à AWP le directeur financier (CFO) Nicolas Conne. Les prochaines années livreront ainsi un aperçu plus fidèle de la rentabilité réelle de ces infrastructures.

Manque d'eau persistant
Sur le plan opérationnel, la faible pluviométrie a pesé sur la production propre, principalement constituée d'ouvrages au fil de l'eau. Couvrant habituellement 40% de la distribution du groupe morgien en direction des ménages ainsi que des petites et moyennes entreprises, ou 20% de la prestation totale, cette production a fondu d'un cinquième.

"Le déficit hydrique du premier semestre est demeuré important en juillet comme août et les orages observés restent insuffisants", prévient en entretien avec AWP le directeur général (CEO) Christian Petit, notant au passage que les installations sont particulièrement sujettes aux variations des niveaux d'eau.

La rétribution au prix du marché de la production du barrage de pompage-turbinage des Forces motrices Hongrin-Léman ainsi que des actifs éoliens et hydrauliques en France a permis d'atténuer la facture additionnelle de 21 millions pour l'achat d'électricité imputée notamment au manque d'eau historique. La marge opérationnelle s'est néanmoins érodée de quelque quatre points de pourcentage à 7%.

La direction reconduit son ambition de générer un Ebit légèrement supérieur à celui de 2021 sur l'année en cours, mais conditionne cet objectif à l'absence de mauvaises surprises économiques, météorologiques ou géopolitiques.

Pas d'accalmie en vue
L'éclatement au printemps de la guerre en Ukraine n'a fait qu'accentuer encore un renchérissement des prix d'approvisionnement observé depuis le mois d'août 2021 déjà. "Les conditions haussières étaient alors déjà posées", rappelle M. Petit.

La tendance ne semble en outre guère s'essouffler, les prix d'achat ayant encore pris l'ascenseur depuis fin juin. "De nombreux fournisseurs risquent de devoir encore augmenter leurs prix pour les clients captifs en 2024", n'exclut pas le grand patron. Romande Energie avait à ce titre suscité l'émoi il y a quelques jours, annonçant pour 2023 une hausse de prix de l'ordre de 49%, voire de plus de 60% pour certains profils de consommateurs.

Corollaire d'une prise de conscience du risque élevé induit par la dépendance au gaz russe, les activités dans les panneaux solaires ou les pompes à chaleur ont par contre connu un regain d'intérêt, que l'entreprise peine désormais à assouvir. Perturbations dans les lignes d'approvisionnement et main d'oeuvre limitée ne permettront pas d'honorer les nouvelles commandes en la matière avant l'hiver.

©Texte : SDA/ATS Keystone

0 Kommentare

Kommentar hinzufügen

Partner

  • Agentur Erneuerbare Energien und Energieeffizienz

Ist Ihr Unternehmen im Bereich erneuerbare Energien oder Energieeffizienz tätig? Dann senden sie ein e-Mail an info@ee-news.ch mit Name, Adresse, Tätigkeitsfeld und Mail, dann nehmen wir Sie gerne ins Firmenverzeichnis auf.

Newsletter abonnieren

Top

Gelesen
|
Kommentiert